vous faire partager l'amusement né de ma lecture actuelle;

revenue d'une belle campagne où je me suis promenée quelques jours et où j'ai peu lu si ce n'est les propositions d'un guide touristique,je me suis replongée ce matin dans Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire.

je terminerai ce week-end le tome 7 et pourrai ainsi démarrer le tome 8 dans le train lundi matin ; rien de tel que de retourner au travail après des vacances avec un livre fraîchement ouvert non ?

voici donc l'extrait qui m'a bien plu ce matin :

" Les idées sont chose étrange.Une idée,  on ne sait trop ce que c'est, ni d'où ça vient, ni où ça loge. Tantôt on l'a en tête, tantôt derrière la tête. Avoir une petite idée vaut parfois mieux qu'en avoir de grandes. N'avoir pas la moindre idée est d'ordinaire fâcheux,  mais se faire des idées n'est pas fameux non plus . Certaines idées sont fixes mais d'autres vous trottent dans la tête. Certaines sont censées être noires mais qu'en savons-nous puisqu'elles sont invisibles ? Et bien que nul n'ait jamais touché une idée, nous parlons souvent de les combattre, de les repousser-ou de les caresser. "